Histoire "La balle masquée" par Philippe Corrot

Publié il y a 2 mois

Histoire  La balle masquée  par Philippe Corrot

La balle masquée

Confinée, injouable, elle sait qu'elle doit garder ses distances. Dans le sac de son joueur préféré, la petite balle hiverne. Elle se sent un peu perdue, en balle otage, prisonnière. Mais elle a plein de copines qui l'entourent et avec lesquelles elle peut parler d'exploits passés, et surtout à venir.

« Quand les beaux jours reviendront, on va bien s'amuser. Je rêve de voler, de sentir l'air chaud sur ma peau, de me rouler dans l'herbe, d'aller me rafraîchir dans un plan d'eau, de m'allonger un moment sur le sable. Je rêve d'aller frapper un arbre, ou deux, pour réveiller un écureuil ; de laisser la priorité piéton aux parents canards et leurs petits. Je rêve de retourner faire l'école buissonnière dans les champs alentours, d'aller au-delà de mes limites, de faire une petite sortie de temps en temps, dans un désir de liberté. Par Toutatis, je rêve de retrouver mon menhir ! Et surtout, d'accompagner mon ami golfeur, de jouer à cache-cache avec lui.

J'aime bien quand il cherche sa ba-balle. De derrière un arbre ou depuis les hautes herbes, je peux l'entendre pester et rager, mais je fais toujours la sourde oreille. J'aime bien aussi les compliments, entendre que je suis belle et que mon ami a bien joué. Il est toujours aux petits soins pour moi, gentil et attentionné. Il me nettoie quand je me suis salie. Au cas où je me perdrais, il inscrit  son nom sur moi ; c'est sa marque de reconnaissance. Parfois, j'ai même droit à un petit bisou.

Alors, cet été, je vais faire de mon mieux pour lui faire plaisir. Je lui laisserai le choix des clubs, pour voler le plus haut et le plus loin possible. Je suis très impatiente de découvrir le beau parcours que nous préparent Christèle, Christophe et les jardiniers Benoît et Frédéric. Plein de surprises m'attendent à La Crinière. Vivement que je tombe le masque ! »

Ecrit avec mon chat sur les genoux, un chat bavard et curieux, qui m'a demandé sur quoi repose la balle au départ. Je lui ai répondu : « Sur un petit tee, gros minet ».

A bientôt mes amis. Prenez soin de vous et des autres.

Je vous embrasse,

 

Philippe Corrot – Le masque et la plume.

 

Un grand merci à Philippe pour ce texte qui vous aidera à patienter avec le sourire avant de pouvoir ressortir les clubs et les balles de golf.

En attendant, prenez soin de vous et n'oubliez pas, comme me l'a rappelé Jacky, qu'en cette période de crise, les hôpitaux ont besoin de nous et que vous avez la possibilité de les aider en leur faisant des dons matériels (masques...) et en continuant à donner votre sang.